Pensez à quelque chose dans votre vie que vous rêviez d’accomplir mais que vous n’avez jamais accompli. Quelque chose au fond de vous. Que ce soit parce que vous n’avez pas eu le temps de le faire, que vous êtes trop timide pour le faire, ou que vous ayez essayé et échoué de manière spectaculaire. Souvenez-vous de ce grand échec de votre vie. Vous êtes peut-être le cœur de ce problème.

Il va sans dire qu’on a tous fait de grosses erreurs. C’est évident. Bien sûr, certains d’entre nous sont meilleurs que d’autres, mais c’est évident aussi. Et puis il y a ceux qui, tout au long de leur vie, ont eu des moments où ils auraient pu – auraient dû et se retourne avec derrière eux des échecs constants à tel point qu’ils frôlent le titre d’artiste de l’occasion ratée.

Certaines personnes ont des problèmes relationnels, d’autres ont des problèmes d’argent, d’autres des problèmes d’anxiété, etc. Mais les plus gros soucis que j’ai vus chez beaucoup de ces gens n’étaient pas spécifiques aux relations, à l’argent, à la confiance ou autres. Il est facile de trouver comment demander à quelqu’un de sortir avec vous, ou de démarrer une entreprise, ou de faire quelque chose, même si vous avez peur. Faire face à votre peur de l’abandon, à vos habitudes financières toxiques ou à vos convictions erronées sur ce que les autres pensent de vous ? C’est un peu plus compliqué.



Vous échouez parce que vous n’assumez pas la responsabilité de ce qu’il se produit dans votre vie.

Pour résoudre les éventuels problèmes de votre vie, vous devez avoir le contrôle sur eux. Vous ne pouvez pas avoir de prise sur certains aspects de votre vie si vous n’en prenez pas la responsabilité. Par conséquent, si vous n’assumez pas la responsabilité de ce qui vous arrive, vous échouerez. Je sais qu’il est tentant d’attribuer vos ennuis à un fait extérieur, d’insister sur le sentiment que c’était impossible, que ce n’était pas votre faute, que vous n’auriez rien pu faire pour y remédier.

Vous n’êtes pas assez tenace.

La plupart d’entre nous abandonnent trop tôt quelque chose qui nous passionne. Et tous ceux qui ont réussi ont une histoire de labeur et de persévérance à partager. Comme le veut le précepte, rien de ce qui vaut la peine d’être fait n’est jamais facile.

Vous échouez parce que vous préférez éviter les conseils plutôt que de les suivre.

Je ne dis pas que vous devriez toujours écouter les conseils de tout le monde. Néanmoins, vous devriez accepter la rétroaction, qu’elle soit pertinente ou non, au lieu de penser que vous avez toujours raison.

Les personnes qui sont confrontées à ce dilemme ont tendance à être très intelligentes et extrêmement peu sûres d’elles. De là vient souvent l’échec. C’est un piètre mélange, parce que plus quelqu’un est intelligent, plus il est capable de se trouver des excuses pour ses propres erreurs. Son intellect est alors utilisé comme un mécanisme de défense pour protéger un ego fragile.

Nous pensons tous que nous nous connaissons bien, mais les études psychologiques montrent le contraire. En fait, nous nous berçons tous de douces illusions sur ce que nous sommes réellement. Pour autant, les sommets et les fardeaux du succès font que certains se considèrent comme un roi et d’autres comme un imposteur. Pour beaucoup d’entre eux, obtenir ce qu’ils veulent invoque une voix malsaine au fond de leur esprit. Cela les oblige à se retrancher dans l’insécurité et les peurs jusqu’à trouver un moyen de détruire tout ce pourquoi ils avaient travaillé.

Je propose dans mes articles de blog de vous donner les clefs face au miroir de l’expérience de votre propre vie. Je suis persuadé que vous tirerez bénéfice de ce que je pourrais écrire à l’avenir.

La Plume de DevPerB