Nous devons faire des choix cruciaux qui affectent le bien-être et les moyens d’existence de dizaines, voire de milliers de personnes – souvent en utilisant des informations contradictoires ou incomplètes. Quels sont les facteurs dont les leaders doivent tenir compte quand ils font des décisions primordiales ?



Gérez votre peur intérieure de prendre une décision

Nos doutes sont des traîtres. Ils nous font perdre le positif que nous gagnerions volontiers. Ces doutes, et les paroles désabusées qui en découlent, sont le résultat de la peur de l’échec. Trop souvent, on laisse ces craintes se propager. Il faut comprendre que la crainte ne signifie pas que vous êtes inapte, mais simplement que vous devez relever le prochain défi. En considérant la peur comme un signal positif, vous pourrez agir au lieu de vous complaire dans l’indécision et la procrastination. Cette peur peut même vous aider à trouver des moyens d’éviter les pièges sur la voie du succès.

Par ailleurs, vous devriez considérer la peur comme un excellent moyen de progresser dans votre vie. Vous ignorez peut-être ce dont vous aurez besoin pour relever le prochain défi. Alors lisez des livres portant sur votre domaine d’activité et demandez conseil à des parrains, des mentors ou des personnes en qui vous avez confiance.

Acceptez le fait que vous vous suffisez à vous-même

La vie ne peut être comprise qu’à l’envers, mais elle doit être vécue en avançant. Cela signifie que vous devez examiner vos réussites passées et les moments où vous avez surmonté l’adversité. Ensuite, vous devrez utiliser ces leçons pour relever les défis et saisir les opportunités à venir.

Adoptez des discours positifs et mettez de côté votre peur du succès. Cessez de vous livrer à l’auto-sabotage. Considérez-vous comme une personne capable de remplir l’objectif que vous vous êtes fixé.

Une autre étape consiste à réaliser que vous êtes plus intelligent et talentueux que vous ne le pensez. Si vous avez réussi par le passé, vous pourrez réussir à l’avenir. Il vous faut analyser ces doutes et ces propos qui vous empêchent de voir votre potentiel à sa juste valeur.

Changez les mots insinués dans votre esprit

Vous ne devez pas vous contenter d’ignorer ces mots. Combattez-les en affirmant votre capacité à relever les défis et à réussir. A la fin de votre journée, énumérer des affirmations positives simples « Je peux », « je suis », « je veux ». Faites ce petit rituel avant d’aller vous coucher. Ainsi, votre esprit sera focalisé sur un sentiment de réussite.

Une autre méthode consiste à se remémorer ses réussites passées. Notez les dans un carnet pour pouvoir les consulter de temps en temps. La plus petite des réalisations peut vous donner une vision positive de votre capacité à réussir demain. Le plus important, ces pensées, ainsi que les mots positifs, évincent les mots négatifs qui se répètent dans votre esprit.

Finalement, vous devriez rester fidèle à vous-même. Cette démarche est essentielle pour repousser les doutes de soi et faire reculer tous les éléments qui en résultent. Il ne faut pas laisser le « bruit » des opinions des autres étouffer sa voix intérieure. Le fait de savoir que vous êtes fidèle à vous-même est une excellente façon d’écarter un ressenti négatif pour prendre franchement une décision.

La Plume de DevPerB