En tant qu’entrepreneur, vous serez confronté à de nombreux obstacles logistiques. Quitter votre emploi quotidien, obtenir des fonds, trouver un local et embaucher ne sont que quelques-uns des obstacles que vous aurez à surmonter.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart d’entre eux sont purement formels. Même s’ils peuvent poser des difficultés, ils peuvent être surmontés en suivant un processus logique.

Les obstacles les plus complexes, c’est-à-dire ceux qui sont les plus susceptibles d’avoir un impact sur votre revenu, sont cependant les obstacles de nature psychologique. La raison en est la nature interne de ces conflits.

Tantôt provoqués par les événements, tantôt suscités spontanément, ces obstacles nuisent à votre capacité de prise de décision. Ils impactent également la confiance que vous avez en vos propres actions, et votre capacité à demeurer à la tête de votre organisation.

Les obstacles psychologiques que je vais évoquer sont ceux auxquels tout entrepreneur doit faire face à l’aube du développement d’une jeune entreprise.



La solitude

La solitude est un des plus gros fléaux du monde de l’entreprise. La plupart des gens ne le savent même pas. Les entrepreneurs sont souvent dépeints comme des génies naturellement isolés qui s’extravertissent lorsque vient le temps de parler aux clients ou aux médias.

En réalité, chaque entrepreneur réussit un délicat exercice d’équilibriste, en refoulant le stress, les angoisses et les craintes quand il est en public. C’est un mécanisme de défense, car révéler à vos clients ou à la presse vos peurs pourrait vous ruiner. Montrer vos inquiétudes aux membres de votre équipe pourrait les perturber et déstabiliser votre entreprise.

Ainsi, vous n’êtes vraiment vous-même que lorsque vous êtes seul. Ce mode de vie n’est envisageable que pendant quelques semaines. Après quelques mois, il commencera à nuire à votre santé. Cherchez plutôt le soutien de vos amis, de votre famille, de vos mentors, de vos pairs et même de vos conseillers qui sont là pour vous aider à traverser ces périodes difficiles.

Instabilité

Au-delà des incertitudes qui entourent le démarrage de votre entreprise, soyez prêt à faire face à une certaine instabilité inhérente à votre activité. Les consommateurs peuvent s’intéresser massivement à votre produit, puis brusquement leur intérêt peut chuter. Il y aura des dépenses aléatoires ou imprévisibles, des membres majeurs de l’équipe qui quitteront l’entreprise et des aubaines qui rendront toutes ces pertes insignifiantes.

Tout le monde a besoin de routines, de bases solides et de structures fiables. Sans cela, vous vivrez des niveaux de stress beaucoup trop élevés, ce qui risque de vous rendre impatient, trop émotif et malheureux, en général.

Équilibre

Il est facile de se laisser entraîner dans le travail quotidien de votre startup, surtout si vous êtes passionné par ce secteur. C’est votre idée – votre bébé – et il est naturel de vouloir y investir autant de temps que possible.

Malheureusement, ce désir mène parfois à des semaines interminables et des nuits blanches. Vous n’aurez plus réellement de place pour autre chose. Le plus grave est que ce déséquilibre s’installe souvent sans que les entrepreneurs ne s’en rendent compte. Par conséquent, assurez-vous d’accorder la priorité à votre santé et n’ayez pas peur de vous reposer.

Incertitude

L’incertitude est omniprésente, surtout lorsque vous commencez à développer votre entreprise. Vous ne savez pas si votre étude de marché est exacte. On ne sait pas quels concurrents pourraient émerger dans les mois à venir. Votre modèle de rentabilité ne fonctionnera peut-être pas aussi efficacement dans la vie réelle qu’il ne le semble sur le papier.

Toutes ces incertitudes peuvent vous faire perdre la tête. Pourtant il est primordial que vous reteniez une idée : les entrepreneurs qui réussissent sont prêts à accepter l’incertitude et la volatilité parce qu’ils se rendent compte que sans risque, il ne peut y avoir de bénéfices.

Pour vous motiver, comprenez que le pire des scénarios n’est jamais aussi mauvais que vous l’imaginez. Même si votre première entreprise échoue, vous aurez toujours la chance de bâtir quelque chose à nouveau.

Responsabilité

Entreprendre, c’est s’investir dans une entreprise d’une manière que l’on n’a jamais connue. Chaque décision que vous prenez, de la dénomination de l’entreprise à la conclusion de votre premier contrat avec un client, aura une incidence sur les résultats nets de votre organisation. Au fur et à mesure que votre entreprise croîtra, cette responsabilité grandira.

En fin de compte, vous ne serez pas le seul à en souffrir. Il en sera de même pour vos partenaires, employés et investisseurs. Vous ne pourrez surmonter cette difficulté qu’en réduisant la pression de la prise de décision dans votre vie quotidienne comme en comprenant que vous vous remettrez d’une mauvaise décision.

Surmonter ces obstacles ne consiste pas à les ignorer, à prétendre qu’ils n’ont pas d’importance ou à les éluder quand ils apparaissent. Ils vous accompagneront, que ça vous plaise ou non.

La façon dont vous surmonterez ces obstacles fera toute la différence. Vous les vaincrez en les acceptant, sans les laisser interférer avec vos plans ou vos objectifs. Demandez de l’aide à ceux qui vous entourent. Pour compenser, vous devrez faire des changements significatifs dans votre vie.

Pendant tout ce temps, sachez que votre meilleur atout contre les désordres psychologiques est la prise de conscience. Alors restez attentif à ces pièges mentaux potentiels et continuez à aller de l’avant.

La Plume de DevPerB