Une grande partie de ce que nous sommes est définie par notre image de soi, c’est-à-dire notre conception de nous-mêmes. Cette image de soi a un impact majeur dans les sphères les plus diverses de notre existence et peut jouer sur notre qualité de vie.

En tant qu’élément régulateur de notre comportement et de notre émotivité, elle influe sur notre estime de soi et induit des états émotionnels positifs ou négatifs. L’image de soi peut être décodée par nos interlocuteurs et les faire agir en conséquence.

Pour autant, en tant que composante constitutive de notre façon d’interpréter la réalité, l’image de soi peut être maîtrisée en fonction de nos besoins.



Appréhender positivement le rapport aux autres

Accroître son estime de soi ne consiste pas à penser à soi toute la journée. Un dialogue interne positif doit avoir lieu à la fois à l’intérieur (pensées et perceptions de soi) et à l’extérieur, c’est-à-dire dans les relations avec les autres. En gardant cela à l’esprit, vous pourrez non seulement établir des relations positives avec les autres, mais aussi inciter d’autres personnes à avoir une attitude positive envers vous.

Nous agissons, pensons et ressentons non pas selon la réalité, mais selon l’image que nous avons de la réalité. L’image de soi n’est pas une pure réalité physique observable.  C’est aussi l’ensemble des actions et des réactions qui déterminent nos réponses à l’environnement.  Dans nos relations, nous ne comprenons souvent pas les réactions des autres, simplement parce que leur façon de voir les choses ne correspond pas à la nôtre. On leur attribue de mauvaises intentions ou on leur enlève toute confiance, alors que dans la plupart des cas, la difficulté réside dans le fait que l’autre personne a une vision différente des choses.

Cessez de considérer comme vrais les jugements négatifs

En tant qu’être humain, nous sommes incapables de nous percevoir objectivement. Nous disposons de beaucoup d’informations sur notre manière de nous comporter et de ressentir. La conceptualisation de nous-même n’est donc pas la force des choses qu’un brefs résumé de ces différentes informations. Elle omet pourtant de nombreux agrégats et caractéristiques qui nous définissent. Ainsi, les complexes et les angoisses ne sont jamais basés sur des éléments totalement objectifs. Ils n’ont donc aucune valeur en soi.

L’image de soi et l’estime de soi

L’image de soi est étroitement liée à l’estime de soi, car elle influe implacablement sur la façon dont vous vous comportez avec vous-même. Si vous vous aimez et si vous vous acceptez tel que vous êtes alors vous vous valoriserez et vous vous respecterez. Lorsque l’image que nous avons de nous-mêmes est faible ou négative, cela aura le même effet sur notre estime de soi et les résultats que nous avons dans la vie.

La laideur imaginaire

Lorsque nous parlons d’image de soi, nous parlons d’un ensemble de lignes directrices tirées de notre propre expérience ou de celle d’autres personnes, intériorisées et qui ont progressivement façonné la carte de notre identité.

De plus, nous sommes soumis quotidiennement à d’innombrables messages des médias, de la publicité et de la société en général sur la façon dont nous devrions être, notamment physiquement, pour être heureux ou réussir. Cette grande influence se traduit par une profonde insatisfaction et souffrance personnelle. Il est vrai qu’il est sain de prendre soin de son apparence physique et de se sentir bien à l’intérieur comme à l’extérieur. Toutefois, nous ne devrions jamais être obsédés par la recherche de cette perfection que nous voulons vendre et qui n’existe pas.

Passer plus de temps seul

Je suis bien conscient que nous avons tous un profond besoin de nous sentir connectés au monde. En fait, nous recherchons souvent ce lien par les réseaux sociaux quand nous éprouvons un sentiment de solitude. Mais passer du temps seul a de nombreux avantages, surtout pour entrer en contact avec votre véritable nature. En vous éloignant de tout, vous percevrez peut-être vos vrais besoins et vos rêves les plus profonds sans être affecté par le tumulte et les opinions d’autrui.

Pour terminer, je tenais à vous donner un message un peu plus personnel. Même si vous avez traversé une période difficile et que vous ne vous sentez pas bien dans votre peau, je vous assure que vous avez vraiment de la valeur. Votre vie peut changer et vous pouvez faire la différence, quel que soit votre milieu d’origine. Peu importe les traumatismes que vous avez subis ou les erreurs que vous avez faites, vous pouvez apprendre et grandir. Vous pouvez devenir la personne que vous avez le potentiel d’être. C’est pour cela que j’écris régulièrement et j’espère que vous en avez bien conscience.

La Plume de DevPerB