Il y a une question qui hante chaque entrepreneur voulant le succès immédiat de son entreprise : “Comment savoir si je possède les qualités requises ?” Oui, Internet regorge d’idées, de conseils, d’astuces et même de citations impressionnantes. Mais en avez-vous vraiment les compétences ?

La plus fondamentale de toutes est le courage, c’est-à-dire le fait de faire les bonnes choses au bon moment, malgré ce que cela coûte. Le courage est la mère de toutes les qualités. Il est facile d’être honnête, tant que ce n’est pas dangereux. On peut être loyal, tant qu’il n’y a rien à y gagner. On se montre fidèle, tant qu’une trahison ne peut rapporter énormément.

Les clés du succès immédiat d’un entrepreneur

Or, souvent, on pense que les entrepreneurs sont des gens manipulateurs. Pourtant, ce n’est pas vrai. La plupart du temps, ce sont des gens très fidèles, très solides et extrêmement tournés vers le long terme, parce qu’il n’y a que le long terme qui paie vraiment en fait.

Tous les petits trucs, astuces ou filouteries qu’on peut faire à court terme, elles paient, mais elles ne bâtissent pas de la valeur de long terme. Il faut avoir de grandes visions exécutées pendant très longtemps pour réellement avoir un succès immédiat. C’est cela qui demande du courage.



Le succès immédiat, ce n’est jamais quelque chose qui a été donné par quelqu’un. Le succès, c’est quelque chose que tu prends. Il émane d’une volonté. Il vous faut aller le chercher. Des millions de gens ont dit à des gens : « Tu vas te planter ». Ils l’ont fait quand même et ils se sont plantés. Ce n’est pas grave parce que, ce qui compte, c’est de regarder l’information et décider : est-ce que je la prends ou est-ce que je ne la prends pas ? C’est cela qui demande du courage.

Lorsque l’on n’a pas de courage, on écoutera toujours la dernière personne qui a parlé ou celle qui est la plus forte. Ce n’est peut-être pas la bonne chose à faire. Donc, bâtir cette autonomie, bâtir cette liberté, bâtir ce courage, il n’y a rien de plus important pour un entrepreneur.

Développer son courage pour obtenir le succès immédiat

On ne naît pas entrepreneur, on le devient. Tout le monde peut être un entrepreneur. Toutefois, cela ne veut pas dire que tout le monde va devenir un entrepreneur. Ça veut juste dire qu’on ne saura jamais d’où vient le prochain entrepreneur. Oui, tout le monde peut être millionnaire, mais tout le monde ne va pas être millionnaire.

Pour autant, on peut apprendre le courage à partir du moment où on a fait le choix de pénétrer sur un chemin d’apprentissage. Et malheureusement, la vie est très injuste, parce qu’il y a des gens qui sont plus ou moins talentueux. Des gens apprennent très vite et d’autres apprennent très lentement.

Néanmoins, la vérité reste que tout le monde devrait pouvoir essayer. On peut apprendre tout ce qu’il y a de très contre naturel à être entrepreneur. Parce qu’en fait, être entrepreneur, c’est faire des choses contre nature. Quand on se lance dans le business, il faut apprendre à savoir donner du feed-back. Il est compliqué de donner du feed-back. Apprendre à savoir donner ce feed-back en regardant les gens sans se décomposer, donc avec beaucoup de courage, ce n’est pas naturel. On ne nait pas en faisant ça.

La légitimité que l’on gagne avec le temps change aussi notre rapport aux autres, et les réussites que vous aurez dans votre vie changeront vos rapports aux autres.

Les 4 piliers de l’entrepreneuriat

La détermination

La détermination est la capacité à ne jamais lâcher. Quand quelque chose est dur, on le fait quand même. On va jusqu’au bout. On ne lâche jamais rien. Cela se rapproche énormément d’une mentalité un peu guerrière. Il fait froid, j’avance. Il fait chaud, j’avance. Peu importe ce qu’il va falloir faire, j’y vais. Peu importe les conditions, je le fais. Et jamais je ne vais me chercher d’excuses. Les bons entrepreneurs obtenant un succès immédiat sont des gens qui finissent par être immunisés à l’excuse. Ils ne voient jamais leurs échecs comme expliqués par autre chose qu’une défaillance personnelle. De plus, ils ne s’en lamentent pas non plus.

A propos d’Apple, Warren Buffett a souhaité à plusieurs reprises que l’entreprise échoue dans ses projets. En effet, Apple est un société qui peut se permettre des erreurs. Buffett a fait ainsi très justement remarquer que “Personne ne voudrait acheter des actions d’une société qui fait tout correctement”. Pour un succès immédiat, c’est le gage de l’amélioration et de la détermination que de faire des choses qui ne marche pas.

L’imagination

En premier lieu, tout le monde pense que les grands entrepreneurs sont des gens très intelligents ou plus intelligents que la moyenne. Pour autant, c’est un constat assez faux. Si votre projet est trop simple, par rapport à vos capacités, alors vous vous ennuierez très vite et vous perdrez le moteur de l’exceptionnel, le moteur du succès. L’intelligence détermine seulement le secteur auquel on devrait s’attaquer. Il s’agit uniquement de positionner son projet au bon niveau.

En second lieu, l’imagination, ce n’est pas l’intelligence. On fait preuve d’imagination lorsque l’on ré-imagine complétement une chaîne de valeur et qu’on sort du cadre habituel de comment nous fabriquons ou nous vendons. Avec l’imagination, on ne reste jamais bloqué devant un problème. La résolution des problèmes n’est que très peu en lien avec notre intelligence. Elle dépend plutôt de notre créativité. C’est un des éléments qui fait un succès immédiat.

Ainsi, l’imagination se travaille et se suscite dans un environnement favorable. Prenez du recul et regardez comment d’autres personnes avant vous ont réfléchi à des problèmes précis. On voit ici l’intérêt de lire des biographies, de rencontrer des gens, de créer un réseau, en gros d’avoir le bon environnement. L’imagination est comme un muscle que l’on travaille au contact de son milieu.

La flexibilité pour un succès immédiat

Il existe une grande différence entre la détermination et l’obstination. La détermination est le fait de faire tout ce qu’il faut pour parvenir au succès. L’obstination, c’est de faire toujours la même chose en espérant que ça finisse par changer.

Comment sait-on à quel moment on est en train de basculer dans l’obstination ?

D’abord, toute action que l’on fait devrait être mesurable (un indicateur). Nous devrions toujours regarder les datas de ce qu’on fait et l’impact de ce qu’on fait. Nous ne devrions jamais hésiter à faire des choses différentes pour voir si celles-ci n’ont pas plus d’impact sur notre succès immédiat. Cela évite de tomber dans l’obstination. Parce qu’on n’est pas dans un flou artistique par rapport à ses actions, mais on transforme un gros objectif en tous petits pas.  Il faut se poser la question pour atteindre le succès : qu’est-ce que je fais aujourd’hui pour faire un million ?

Ensuite, pour éviter l’obstination, il faut apprendre la flexibilité. L’une des meilleures façons d’apprendre la flexibilité, est de se renseigner sur les parcours d’autres entrepreneurs qui l’ont apprise. Ne vous fiez pas à la presse puisque ce n’est rien d’autre que le storytelling des entrepreneurs eux-mêmes. Rappelez-vous que la première qualité d’un entrepreneur est de bien savoir raconter les histoires. Pourtant, un bon entrepreneur ne parle jamais en public de ses gros échecs. C’est seulement une question de responsabilité pour son entreprise.

Enfin, n’oubliez pas que c’est la capacité à créer du réseau qui porte un projet. Aussi, rencontrez des gens, écoutez leurs témoignages et leurs histoires de terrain. C’est ça que j’appelle apprendre à être flexible.

La ruse bienveillante

Faire preuve de ruse bienveillante consiste à pousser le monde vers soi de manière très légère. Il faut savoir faire la différence entre les règles qui comptent et les règles qui ne comptent pas. A partir du moment où on respecte les autres, ce n’est pas bien grave si on transgresse les règles. Il ne faut pourtant pas faire de confusion entre ce qui est moral et ce qui est malin. Il faut juste apprendre à ignorer.

Au final, ne laissez pas cette liste vous intimider ou vous décourager. Être entrepreneur est une énorme responsabilité, mais toutes ces aptitudes peuvent se développer. Si vous en remarquerez une qui vous fait défaut, partez à sa recherche ! Votre succès en dépend.

La Plume de DevPerB