Lorsque l’on se fixe un objectif, on s’imagine souvent l’atteindre et l’instant d’après nous nous dissuadons de passer à l’action. Quel est ce dialogue intérieur négatif qui nous empêche de réaliser tout ce que nous souhaiterions faire ? Plutôt que de laisser ces pensées négatives prendre le dessus et contrôler votre destin, il vous faut développer un processus de visualisation.

D’abord, imaginez chaque étape nécessaire à l’accomplissement de votre objectif clairement dans votre tête. Il s’agit de donner de la clarté au chemin à parcourir vers le résultat final. Le plus souvent, vous n’arriverez pas à créer une image claire dans votre esprit. L’abandon et la renonciation doivent être écartés. Identifiez les sources de stress autour de vous et éliminez-les.  Le stress est un élément perturbateur pour votre esprit et dans la réalisation de vos objectifs.

Les étapes de la visualisation de vos objectifs

Afin de vous focaliser davantage sur votre objectif, je vous propose ces quelques étapes :

  • Notez sur une feuille de papier les mots clefs principaux de votre objectif ;
  • Trouvez une citation motivante qui correspond à chaque mot clef et à laquelle vous attribuez une couleur ;
  • Réalisez une carte mentale avec les mots clefs et citations que vous reliez ensemble ;
  • Imprimez et affichez la carte chez vous de manière à pouvoir lire les citations chaque matin à haute voix.

Vous serez sans doute surpris de voir à quel point une technique si simple peut être efficace.

Personnellement, pour faciliter la méthode de visualisation, j’ai enlevé le fond d’écran de mon ordinateur. En effet, je me suis rendu compte qu’il parasitait mon processus de visualisation. J’ai même fini par en choisir un autre en adéquation avec les buts que je souhaite atteindre. Le passage à l’action nécessite une conscience profonde du chemin à accomplir comme des points étapes qui jalonnent notre chemin. Cette réalité s’offre à vous. C’est la première étape d’un changement de mindset obligatoire à la réussite.

L’autoroute du millionnaire est un long chemin

Je profite de cet article pour revenir sur une citation que j’apprécie :

“If you find yourself playing the odds of “big hits,” you are event-driven, not process-driven.”

Pour les non-spécialistes de la langue de Shakespeare, l’auteur met en avant l’idée que de jouer ce qu’il appelle les « gros coups » en business, ce n’est pas conduire un processus de réussite. La visualisation des étapes de vos objectifs, à l’aide d’une mindmap ou d’un fond d’écran résumant le bon mindset, constituent la meilleure façon d’éviter cet écueil.

Comment bien visualiser ses objectifs ?Comment bien visualiser ses objectifs ?

Je vous conseille d’ailleurs la lecture de L’autoroute du millionnaire de MJ DeMarco. Le livre est très inspirant. Il renvoie à des réalités insoupçonnées en termes de réussite. L’auteur parle de voie vers la richesse et celle-ci passe forcément préalablement par des changements d’habitudes et d’état d’esprit. C’est bien ce que j’essaye de faire passer régulièrement comme idée dans mes billets de blog.

La visualisation : une histoire positive et physiologique

Chaque objectif atteint correspond à une histoire vécu de notre parcours de développement personnel. C’est une manifestation d’expériences, de défis et de nos capacités intérieures qui se rassemblent en un moment merveilleux. Nos vies ne sont pas linéaires (c’est le moins qu’on puisse dire). Notre capacité à maintenir une routine régulière est mise à l’épreuve quotidiennement. Souvent, même les plus courageux d’entre nous perdent simplement de vue leurs objectifs.

Lorsque nous gardons un état d’esprit positif, nos croyances peuvent changer sur le long terme. Notre capacité à être créatif est également liée à la mise en place de routines quotidiennes. En créant des supports qui représentent nos objectifs, nous établissons un lien entre différentes sphères de notre cerveau qui génèrent de la dopamine. Ainsi, les habitudes crées en vu de répondre à nos buts se mettent en place automatiquement.

Ces stratégies peuvent sembler étranges ou inhabituelles. En réalité, elles sont inhabituelles pour la plupart des gens, mais pas pour les personnes les plus efficaces dans la réalisation de leurs objectifs.

La Plume de DevPerB