La curiosité est souvent un vilain défaut. On m’a pourtant dit que la page à propos correspond à la carte d’identité d’un site internet. Généralement, on doit disposer d’une bonne accroche, puis développer notre offre de service, tout en mettant en avant notre grande qualité professionnelle. On peut également décider de faire du branding et afficher sa ganache et son corps de bodybuilder-surfeur.

J’avais d’abord décidé de ne pas écrire un long texte soporifique. Au final, comme j’aime écrire, ce serait me renier que de ne pas vous donner des informations sur ma personne, mes objectifs, tout ça, tout ça…

Une expérience intérieure

La première information que je donne est liée au fait que le site DevPerB est une sorte d’expérience intérieure. J’écris des textes plus ou moins médiocres que je lance en pâture aux requins du web. Les quelques dizaines de personnes qui me lisent ont peut-être déjà pu admettre que je m’améliorais. Disons que j’essaye de m’en persuader.

Mon principal objectif n’est pas de devenir riche avec DevPerB. Je ne vends rien. Je n’ai seulement que quelques liens d’affiliation ici ou là. Je ne le précise pas spécialement, mais cela sert à financer mon hébergement. Je ne cherche pas non plus à vivre de mon blog. L’idée est plutôt d’entrer en communication avec l’au-delà de l’écran. Plus concrètement, je souhaiterais disposer d’une liste de lecteurs assidus capables de me suggérer des articles et des modifications. J’aime aider mon prochain comme pour répondre à un besoin de repentance, tel Jean-Paul II lors de son homélie en 2000.

A l’issu de l’ensemble de ces échanges, je souhaiterais disposer d’assez de connaissances pour exposer cette expérience dans un livre. Un livre que j’aurais écrit moi-même et que des centaines d’égéries mâles et femelles s’arracheraient.

La seule promesse que je tiendrai consistera à apporter de la valeur ajoutée à mes lecteurs. Si je fais des découvertes, je les partagerai. Si je n’en fais pas, je le partagerai peut-être aussi. L’idée est aussi que je me dois d’écrire sur l’échec comme sur la réussite. Il paraît que c’est comme cela que l’on progresse le mieux.

Ma description physique et professionnelle

Alors physiquement, je suis un peu en surpoids. J’étais sportif passionné de ballon ovale. Disons que c’est un sport ingrat qui laisse des marques. Mon nez s’en souvient d’ailleurs assez bien. J’ai une vilaine cicatrice sur le bas du ventre. Je me rappelle vaguement quand je divague que j’ai failli mourir un jour. Peut-être que je vous raconterai cette histoire lorsque j’aurai un moment d’égarement. Je n’ai pas souvenir d’un tunnel à ce moment là.

Professionnellement, je bosse dans les espaces verts. C’est le fait de massacrer les plantes à la débroussailleuse qui me motive à écrire des textes de développement personnel. Je me repens de toute cette violence dirigée contre la mère nature. J’ai écrit de nombreux textes SEO bénévolement pour des personnes qui étaient toutes très contentes. J’étais fier de mon travail. Pour autant, je me suis vite rendu compte de la différence entre le fait d’écrire un texte gratuitement pour quelqu’un et celui d’avoir un client attentif au moindre détail. A la fin, on n’est pas mangé à la même sauce.

Une demande et une promesse

On m’a susurré dans l’oreille qu’il fallait faire un appel à l’action sur sa page à propos. Comme je ne suis pas du genre contrariant, je m’exécute. D’ailleurs, ça serait plutôt sympa de m’envoyer un message pour me suggérer un article ou de vous inscrire à ma newsletter. Pour être tout à fait transparent, s’inscrire à ma lettre d’information, c’est un peu comme jouer au loto sans jamais gagner. Mes textes ne sont pas vraiment tops et mes mails pas davantage. La seule chose que je peux garantir est d’essayer de m’améliorer par respect pour votre engagement.

Dans l’idéal, j’adorerais pouvoir disposer d’une fiche que je pourrais rendre publique sur chaque personne qui s’intéresse à DevPerB, avec le motif du pourquoi du comment vous prenez le risque de me lire. J’écris des choses tellement insensées que certains doivent avoir du mal à dormir. Je ne vous garantie pas de ne plus écrire de textes perturbants.

Si malgré tout ça, je vous ai convaincu que mon blog il est spécial. Si vous avez compris que vous pouvez me contacter pour tout et n’importe quoi. Alors, ma journée n’aura pas été vaine.

La Plume de DevPerB